Souvenons nous, du 21 au 25 novembre 2011, le groupe AFNOR effectuait à la SONABHY sa première mission d’audit initial de certification de notre Système de Management de la Qualité. Cette mission, au regard des nombreux écarts constatés à l’époque, avait été transformée en mission d’évaluation par la Direction Générale car les écarts ou non conformités relevés pouvaient compromettre la certification de la SONABHY selon la norme ISO 9001/2008.

Depuis lors, le GROUPE AFNOR s’est montré disponible à appuyer la SONABHY pour la réussite de son projet de certification. Sous la houlette de ce groupe, les pilotes ont été formés à la mise à jour des dossiers processus et avec à leur tête le Responsable Qualité ; ils se sont remis à la tâche pour la levée des différents écarts avec bien entendu, l’adhésion de tous les agents au Système de Management de la Qualité.

C’est ainsi que du 04 au 06 mars 2013, notre société a de nouveau reçu une équipe d’auditeurs AFNOR dans le cadre de son audit initial de certification. A l’issue de cet audit, et pour garantir le succès de certification de la SONABHY, il a été décidé d’une conduite à tenir par la SONABHY articulée autour des points suivants :

1)    Exclure temporairement le système informatique du périmètre de certification pour un an (pour des besoins de réorganisation et de levé de deux  non conformités majeures) ;

2)    Organiser dans un délai de 06 mois un audit de suivi pour s’assurer de la dynamique d’amélioration continue du système ;

3)    Inscrire le rapport d’audit initial dans un plan d’action correctives afin d’améliorer les performances des métiers ;

4)    Corriger impérativement d’ici le 30 mars 2013 au plus tard, les trois non conformités mineures détectées à la GRH, à la maintenance du dépôt de Bobo et au laboratoire de Bingo afin de permettre l’envoi du dossier SONABHY au Comité de Certification AFNOR à Paris.

S’il est vrai que pour nous travailleurs de la SONABHY, la certification de notre Système de Management de la Qualité est un challenge pour accroitre la crédibilité de notre société auprès de ses partenaires, il est aussi vrai que pour maintenir le cap et gagner le pari d’une société performante, la SONABHY doit évoluer dans une relative bonne santé financière. C’est donc pour trouver des pistes de solution